Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Maintien des dates des examens : un pédagoque parle d’une catastrophe pédagogique

Maintien des dates des examens : un pédagoque parle d’une catastrophe pédagogique

Devant l’affirmation du ministère de l’Education nationale (Men) de maintenir les dates des examens officiels, un pédagogue, non moins enseignant au sein du département de la science et de l’éducation à l’université Toliara, a annoncé, hier qu’une grande catastrophe pédagogique menace Madagascar pour cette année scolaire 2017-2018.

D’après ses explications, « les victimes seront notamment les élèves de la classe de 7e et ceux de la 3e, car c’est tout un trimestre qu’ils auront à rattraper ». D’ailleurs, le dernier trimestre constitue toujours la dernière ligne droite avant l’examen final. Et vu leur âge, ces élèves ont énormément besoin d’un réel encadrement, à la différence de ceux qui sont en classe de terminale.

Un report de deux mois

Au moins, deux mois sont nécessaires pour des cours intensifs de rattrapage auprès de ces deux catégories d’élèves. « C’est pourquoi les dates des examens devraient être également reportées de deux mois », a précisé notre pédagogue.

De poursuivre que les élèves du privé et du public auront ainsi au moins une égalité de chance de réussite aux examens. « N’oubliez pas que l’interruption des cours coïncide également avec les travaux des champs dans certaines régions de Madagascar. Il est ainsi tout à fait sûr que les enfants ont profité de cette période pour aider leurs parents », a-t-il également noté.

« Au lieu de poursuivre uniquement une volonté politique, le Men devrait considérer ces autres cas, s’il veut vraiment aider les parents pour que leurs enfants ne deviennent pas les victimes d’une catastrophe pédagogique », a conclu notre interlocuteur.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.