Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Droits humains : l’UNFPA de l’océan Indien peaufine ses stratégies

Droits humains : l’UNFPA de l’océan Indien peaufine ses stratégies

Eliminer les décès maternels évitables, les besoins non satisfaits en matière de planification familiale et les violences basées sur le genre, ainsi que les pratiques néfastes comme le mariage des enfants. Tels sont les mandats de l’Organisme onusien pour la population (UNFPA) dans le cadre de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), relatifs aux droits humains.

Pour atteindre ces trois résultats, l’UNFPA dans la région de l’océan Indien (Madagascar, Comores et Maurice) a organisé une retraite stratégique de deux jours, mercredi et jeudi, à Ivato.

Capitaliser les efforts

Sous cet angle, les partenaires stratégiques, les points focaux de ces îles au niveau des Nations unies, les ministres clés de ces îles et le système des Nations unies, vont capitaliser leurs efforts communs en vue de leur principale priorité qui est de sauver et transformer des vies, particulièrement celle des femmes et des jeunes.

«  L’UNFPA renforce ses partenariats avec les Etats membres, le secteur privé, les organisations de la Société civile et au sein du système des nations Unies à travers le monde. Nous savons que nous pouvons en faire beaucoup plus lorsque nous travaillons ensemble pour réaliser nos objectifs communs », a déclaré  la directrice exécutive de l’UNFPA, le Dr Natalia Kanem, lors de la cérémonie d’ouverture.

Les séries de conférences réalisées ont notamment fait ressortir les impacts et les réalisations de l’UNFPA dans l’océan Indien, notamment la politique nationale de la jeunesse et les recensements généraux de la population, mais également la mise en exergue des bonnes pratiques et innovations en matière de plaidoyer et de mobilisation de ressources. Et ce dernier point a conduit à l’élaboration d’une nouvelle loi sur la santé de la reproduction et la planification familiale ou la mise en place du «matching-fund».

Recueillis par Fahranarison

Les commentaires sont fermées.