Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Gilita Be: Pour la revalorisation du patrimoine musical

Gilita Be: Pour la revalorisation du patrimoine musical

Organisée par Gasy Events, la 8e édition de « Gilita be » se déroulera le 5 août prochain, au palais des Sports et de la culture à Mahamasina. Durant la conférence de presse tenue hier, au restaurant Telozoro à Andrefan’Ambohijanahary, Rija Ramanantoanina, responsable artistique, a affirmé que l’objectif est aussi de revaloriser le patrimoine musical malgache, surtout celui des Hauts plateaux.

«Accompagnés d’une guitare et à côté des amis, nous avons tous interprété des chansons, comme on dit en malgache teny ambony tamboho. Des chansons qui ont marqué notre enfance et qui nous ont éduqués musicalement. Ainsi, notre but est de les interpréter ensemble sur scène durant cette prochaine édition du «Gilita be»», a annoncé Rija Ramanantoanina.

Le spectacle durera plus de cinq heures d’affilée avec une soixantaine de titres au programme. «Chaque artiste participant a ajouté sa liste afin d’avoir divers genres de musique», a ajouté Liva Ramanandratosoa du Gasy Events.

Une pléiade d’artistes

Ainsi, cette huitième édition réunira plusieurs artistes sur la même scène, à savoir Benny, Bebey, Luc, Mahery, Rija Ramanantoanina, Nini Kolibera, Samoela, Gothlieb, Tselonina, Davis, Jovin, Kiady, Njila, Inah, Lilie et Fara Gloum. Chacun apportera son style, mais en mettant en avant le genre folk.

Durant la répétition d’hier, au restaurant Telozoro, Kiady a interprété à sa manière le titre «Lazao» du groupe Iraimbilanja. Sa voix douce, attaquant ce titre rock, a donné un résultat tout simplement exceptionnel. «Et ceci n’est qu’un aperçu, même nous les artistes nous sommes ravis d’entendre ces anciens morceaux revisités. Ainsi, le spectacle invitera toutes les générations à redécouvrir une partie du patrimoine malgache», a ajouté Rija Ramanantoanina.

La qualité avant tout

«Gilita be» existe depuis 15 ans. Malheureusement, il ne se produit pas tous les ans. «Il est difficile d’organiser ce genre d’évènement», a affirmé le chanteur, qui a ensuite remercié Gasy Events pour son initiative. «Notre priorité est de valoriser la qualité de la musique malgache, surtout celle qui vient d’Antananarivo», a précisé Liva Ramanandratosoa. Et enfin, elle a conclu que les billets sont encore disponibles au Super music Analakely.

Holy Danielle

Les commentaires sont fermées.