Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Economie rurale : vers la mise en place d’une banque de développement

Economie rurale : vers la mise en place  d’une banque de développement

 

Une banque de développement, qui va accompagner les activités des opérateurs  agricoles, devrait être opérationnelle à partir de l’année prochaine.

Un évènement agricole de référence. « Travail décent, apte à promouvoir l’épanouissement des jeunes : appui aux coopératives dans leurs environnements respectifs », c’est sous ce thème que la 20e édition de la Foire de l’économie rurale de Madagascar (Fier-Mada) a ouvert ses portes, hier, au stade Maki Andohatapenaka. Comme chaque année, Fier-Mada est le rendez-vous de tous les acteurs du monde agricole à Madagascar, avec près de 400 participants pour cette nouvelle édition.

Fier-Mada prône avant tout l’évolution et le développement de l’économie rurale dans la Grande île. Dans ce sens, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’élevage, Tovondriaka Rakotobe avance que « la mise en place d’une banque de développement, pour accompagner les exploitants ruraux dans leurs projets d’investissement, verra prochainement le jour. Cet outil devrait être opérationnel d’ici 2019 et servira à financer les paysans et les acteurs de l’économie rurale ».

Plusieurs défis à relever

Il s’agit, d’une réponse à l’appel des opérateurs agricoles qui font toujours face à des difficultés majeures pour avoir accès au financement. D’après le président de Fier-Mada, Jacques Ramanantsoa, « le projet d’une banque de développement devrait être opérationnel au niveau de tous les districts du pays ».

Cet opérateur a également avancé d’autres projets utiles pour promouvoir l’économie rurale dans le pays, entre autres, la mise en place de centres de formations, d’infrastructures sanitaires et bien évidemment, la sécurité dans les zones rurales.  Par ailleurs, Jacques Ramanantsoa a touché mot sur « la baisse continue du pouvoir d’achat des ménages malgaches, ne leur permettant plus de consommer les produits locaux de bonne qualité ».

Les organisateurs de Fier-Mada attendent 60 000 visiteurs. Outre les ventes expositions de produits agricoles, des pépinières et les produits artisanaux, les grandes machines agricoles singularisent cette nouvelle édition.

Riana  R.

Les commentaires sont fermées.