Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Jeux africains de la jeunesse : retour en catimini de la délégation malgache

Jeux africains de la jeunesse : retour en catimini de la délégation malgache

Après une maigre moisson de médailles en terre Algérienne, lors des Jeux africain de la jeunesse, la délégation malgache dirigée par Rosa Rakotozafy, directeur du sport fédéral a fait un retour en catimini, hier avec quatre médailles.

Le miracle n’a pas eu lieu ! Le peu d’importance accordé à ces jeux par l’Etat malgache s’est reflété sur les résultats. Seuls deux athlètes ont réussi à monter sur le podium dans leur discipline respective, à savoir, Berthine Ravakiniaina en haltérophilie avec ses trois médailles de bronze ainsi que Tahina Rasoanaivo auréolée d’une médaille d’argent en lutte.

Deux performances insuffisantes. En fait, Madagascar termine 31e au classement des médailles par pays. A vrai dire, il est difficile d’attendre de plus avec une délégation retapée au dernier moment, faute de budget.

Seule le chef de la délégation a espéré un miracle. En effet, non seulement elle a accepté d’être sur la première ligne, mais elle a en plus  relevé le défi de coacher les athlètes durant la campagne.

Ce qui a été peine perdue ! Les préparatifs bâclés des représentants malgaches ont eu raison de leur volonté de bien faire. Ni une Championne d’Afrique ou encore un directeur du sport fédéral ne peut changer la logique.

Silence éloquant

Est-ce pour cette raison qu’elle et les quelques président de fédérations sportives du voyage se sont faits discrets maintenant ? Très actifs sur les réseaux sociaux à leur arrivée en Alger, les dirigeants sportifs ont affiche un silence assourdissant une fois que les mauvais résultats commençaient à tomber.

Malgré tout, un accueil triomphal ne serait pas de trop en l’honneur des deux athlètes médaillés comme c’était le cas  lors de la 2e édition de 2014.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.