Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Elections: Andry Rajoelina invite la population à la vigilance

Elections: Andry Rajoelina invite la population à la vigilance

Après la province de Mahajanga, l’ancien président de la Transition a poursuivi sa tournée hier dans la Sava. Il a appelé la population à scruter de près les préparatifs électoraux.

Appel à la vigilance. Après quelques jours de répit, l’ancien président de la Transition Andry Rajoelina a repris hier les tournées régionales en faisant un crochet à Vohémar. A cette occasion, le fondateur de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar (IEM) n’a pas manqué de lancer un message à la population pour qu’elle contrôle de près le processus électoral.

«Il faut bien suivre les préparatifs électoraux, jeter un regard sur la liste électorale afin que vous puissiez savoir si oui ou non votre nom y figure (…). Ne laissez personne modifier votre choix (…)», a-t-il indiqué, tout en avertissant la population que des responsables étatiques seraient tentés de  modifier les listes électorales. A travers cette déclaration, l’ancien homme fort du pays entend aussi responsabiliser chaque citoyen sur l’importance de son vote le moment venu.

Mauvaise gouvernance

A Vohémar, comme lors de ses précédents déplacements, le fondateur de l’IEM  est aussi venu écouter les appréhensions et les attentes de la population locale, tout en proposant des solutions.

«Comme vous, je suis attristé d’entendre que Madagascar se trouve au 5e rang des pays les plus pauvres du monde (…), mais rassurez-vous, nous allons tous faire pour que le pays se développe car durant mon absence, j’ai beaucoup pensé à mes compatriotes et c’est pour cela que j’ai fondé l’IEM», a fait savoir Andry Rajoelina.

«Pourquoi nous importons plus de 300 tonnes de riz aujourd’hui alors que dans les années 1970, nous en avons exporté ?», s’est-il d’ailleurs demandé. Il s’agit là, en effet, d’un exemple parmi tant d’autres, de la mauvaise gouvernance qui mine le pays.

Le fondateur de l’IEM a en tout cas rassuré la population de Vohémar qu’il fera tout pour que le pays retrouve sa place dans les pays émergents. «Faites-moi confiance car je ne vous trahirai jamais, c’est l’amour de la patrie qui dicte ma conviction. Nous allons nous entraider pour développer notre pays», a-t-il lancé devant une foule en liesse, acquise à la cause de l’IEM.

Présente sur place, l’élue d’Antsiranana, Jocelyne Rahelianta, n’a pas manqué de réitérer la confiance de la population locale envers le numéro un de l’IEM. «Nous comptons sur vous et nous avons confiance en vous», a-t-elle lancé.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.