Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Présidentielle: la stratégie du silence

Présidentielle: la stratégie du silence

A moins de trois semaines du dépôt des dossiers de candidature à la présidentielle, les prétendants non-officiels ont choisi de prendre du recul. Mis à part le chef de l’Etat, qui visite des chantiers en cours de construction pour se mettre davantage sur le devant de la scène publique, les autres éventuels candidats ont choisi de peaufiner leur stratégie en silence. C’est le cas, par exemple, de l’ancien président Marc Ravalomanana qui a suspendu les descentes dans les régions, entreprises depuis son retour au pays.

Pareil pour le numéro un de l’IEM, Andry Rajoelina, qui après une tournée régionale à succès attend maintenant que les choses sérieuses commencent. En tout cas, ces personnalités n’ont pas encore exprimé  officiellement leur candidature. Quant à l’actuel président de la République, Hery Rajaonarimampianina, il ne dispose plus que de peu de temps pour décider de se lancer dans la course ou non.

Il faudra ainsi attendre la date du dépôt des dossiers qui interviendra entre le 1er et le 21 août pour connaitre leurs intentions. Quant à la campagne électorale, elle aura lieu du 8 octobre au 6 novembre pour le premier tour.

Par ailleurs, jusqu’ici, plusieurs personnalités se sont prononcées à la course à la magistrature suprême, dont deux anciens Premiers ministres, en l’occurrence, Jean-Omer Berziky et Jean Ravelonarivo, ainsi que d’autres personnalités comme le pasteur André Christian Dieu Donné alias Mailhol, Eliana Bezaza ou encore Patrick Raharimanana.

Rakoto

Les commentaires sont fermées.