Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Lutte contre l’insécurité : les ministères en ordre dispersé face aux dahalo

Lutte contre l’insécurité  : les ministères en ordre dispersé face aux dahalo

Le général Njatoarison Andrianjanaka, commandant de la gendarmerie nationale, n’y est pas allé par quatre chemins pour crever l’abcès : les ministères concernés par la lutte contre l’insécurité manquent de cohésion.

«Au lieu de fédérer les efforts, les ministères concernés, notamment les ministères de la Défense nationale, la Justice et celui de l’Elevage mènent chacun de leur côté des actions isolées. Ce qui n’est pas sans conséquence dans la lutte contre les vols de zébus. Les dahalo arrivent à tous les coups à blanchir les zébus volés. Malheureusement, ce sont toujours les gendarmes qui en paient le prix fort. Nous ne sommes pas sans savoir que plusieurs gendarmes ont déjà perdu leur vie dans cette lutte», a fait savoir le général Njatoarison Andrianjanaka, lors de la passation de commandement entre le nouveau commandant de la Circonscription de gendarmerie nationale (CIRGN) de Mahajanga et son prédécesseur.

Par ailleurs, le patron des bérets noirs a indiqué que l’assainissement au sein de la gendarmerie va se poursuivre. «Certes, il y a des éléments véreux au sein de notre corps mais il y a aussi ceux qui sont intègres et font leur travail avec abnégation. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac. Ce pour cela que je réitère que l’assainissement se poursuivra», a-t-il rappelé.

De son côté, le nouveau commandant de la CIRGN de Mahajanga, le colonel Lucien Maurice Boto, a indiqué qu’il ne badinera pas avec la discipline. Il a également lancé une sévère mise en garde à l’endroit des malfaiteurs.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.