Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Arrières de compensation : l’UCTU brandit la menace de grève générale

Arrières de compensation  : l’UCTU brandit la menace de grève générale

A cause des arriérés de compensation de huit mois non encore perçus, l’Union des coopératives des transporteurs urbains (UCTU) menace d’observer un « arrêt total de travail » dans la capitale.

Une décision qui a été prise, hier, à l’issue de son Assemblée générale. «Ces arriérés comprennent les mois de novembre et décembre 2016, et ceux de juillet à décembre 2017», selon le président de l’UCTU, Lova Randrianantoandro, en marge d’un point de presse donné à Ambodivona. L’UCTU lance ainsi un ultimatum, à l’endroit des autorités, jusqu’à vendredi, et si aucun compromis n’est trouvé, une grève générale sera observée le mercredi 27 juin prochain.

Le président de l’UCTU de rappeler que le mois d’avril dernier, suite à la hausse des prix à la pompe, l’Etat, par le biais du ministre de l’Eau, de l’énergie et des hydrocarbures (MEEH), a annoncé la reprise de la compensation afin de maintenir les tarifs des transports.

Interrogés sur ce sujet, des responsables de l’ATT, joints par téléphone hier, n’ont pas pu apporter de plus amples informations, hiérarchie oblige. Quant au DG de l’ATT, il est resté injoignable.

Rebelote des manifestations au Fasan’ny Karana

De leur côté, des chauffeurs de taxi-brousse desservant la RN7, renforcés par des rabatteurs et des guichetiers, ont manifesté à travers les rues de la capitale, depuis lundi et jusqu’à hier, pour contrer la décision sur leur déménagement à la nouvelle gare routière d’Ambohimanambola. Une manifestation à laquelle plusieurs présidents de coopératives de la gare routière Fasan’ny Karana se sont opposés. «La majorité d’entre nous ont des traites à honorer. Il n’est pas ainsi dans notre intérêt de suivre une telle manifestation», a témoigné l’un d’eux, joint par téléphone. De poursuivre que, grâce au guichet unique installé dans la nouvelle gare routière, ils sont enfin libérés de l’emprise des guichetiers et des rabatteurs.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.