Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Redressement de la jirama : un financement additionnel de la Banque mondiale

Redressement de la jirama  : un financement additionnel  de la Banque mondiale

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel de 40 millions de dollars, pour le Projet d’amélioration de la gouvernance et des opérations dans le secteur de l’électricité (Pagose), le 14 juin dernier.

Améliorer la qualité de l’approvisionnement en électricité et permettre l’intégration de la production variable d’énergie renouvelable, tel est l’objectif de ce nouveau financement.

Cet appui additionnel soutiendra les réformes entamées au niveau de la Jirama depuis 2016, en particulier, la restructuration organisationnelle de la société publique, annonce la Banque mondiale. Ce projet financera également la modernisation du centre de dispatching et des systèmes d’automatisation de réseau de la Jirama ainsi que la réhabilitation et le renforcement des réseaux de distribution.

Il s’agit d’investissements qui permettront à la Jirama de «renforcer les réseaux de transport et de distribution, non seulement afin de réduire les pertes techniques, mais aussi de soutenir la mise en œuvre de la stratégie nationale d’électrification par densification du réseau, pour augmenter le taux d’accès à l’électricité dans le pays», peut-on lire dans le communiqué de cette institution financière.

Des efforts à consolider

D’après les explications apportées par le responsable des opérations de la Banque mondiale pour Madagascar, Coralie Gevers, «Bien que Madagascar ait réalisé ces derniers mois des progrès encourageants pour accroître la performance dans le secteur de l’électricité, des efforts doivent être consolidés et intensifiés pour améliorer la performance financière et opérationnelle de la Jirama et la transition vers les énergies renouvelables».

En outre, des études préparatoires et une assistance technique seront fournies pour le développement des projets prioritaires de petites centrales hydroélectriques, afin de réduire les coûts de production.

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.