Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Importation de détergents en poudre : un droit additionnel de 36%

L’Autorité nationale chargée des mesures correctives commerciales (ANMCC) a ouvert officiellement une enquête sur l’importation de détergents en poudre à Madagascar. Actuellement, l’enquête est au stade de la prise d’une mesure de sauvegarde provisoire, en imposant un droit additionnel de 36%,  depuis le 6 juin 2018, pour toute importation de détergents en poudre à destination de Madagascar, et ce en vue d’appliquer une mesure de sauvegarde en faveur des producteurs nationaux, comme l’a fait savoir le ministère du Commerce et de la consommation dans un communiqué publié en fin de semaine.

Par ailleurs, selon les dispositions de la règlementation nationale, l’instauration d’une mesure de défense commerciale implique une surveillance rigoureuse des importations car, mis à part l’imposition du droit additionnel, une obligation de déclaration préalable et d’autorisation d’importation est nécessaire pour vérifier les quantités introduites sur le territoire. L’ANMCC reste également vigilante en ce qui concerne les éventuelles pratiques frauduleuses, entre autres, les glissements tarifaires pour détourner la mesure prise.

Les détergents en poudre étrangers dominent à plus de 90% le marché malgache. Sur un besoin annuel de 15.000 tonnes, 140 tonnes sont d’origine malgache et le reste est essentiellement constitué de produits importés. Aussi, la commercialisation de ces détergents a augmenté de façon exponentielle entre 2013 et 2017, passant respectivement de 1.400 t à 15.000 t, soit une hausse de près de 700 %.

Arh.

Les commentaires sont fermées.