Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sur la liste du MAPAR : Christian Ntsay à la Primature

Sur la liste du MAPAR  : Christian Ntsay à la Primature

Après plusieurs jours d’atermoiement après la sortie de la décision de la HCC, le 25 mai dernier, le Chef de l’Etat a enfin décidé de nommer le Premier ministre. Christian Ntsay figure dans la liste présenté par le Mapar.

La route menant vers le consensus prend forme. Lors d’une déclaration à la presse, hier dans l’après midi,  le Président de la République a déclaré que Christian Ntsay, Directeur général de l’OIT, Représentant de l’OIT et Directeur du Bureau de Pays pour la zone océan Indien, a été nommé Premier ministre. Il sera donc chef du gouvernement en charge des préparatifs des élections à venir.

Selon une source auprès du parti «Miaraka amin’i Prezidà Andry Rajoelina (Mapar)», cette personnalité figurerait dans la liste des trois noms proposés par cette formation auprès du Chef de l’Etat, dimanche dernier, par le biais du chef politique de cette formation, Andry Rajoelina. «Le plus important c’est d’aller vers les élections», indique-t-on du côté de cette formation politique. En effet, cette dernière a exprimé sa bonne foi à maintes reprises pour sortir de la crise actuelle. A titre d’illustration, une première liste de noms a été proposée auprès du Chef de l’Etat et face à son intransigeance, une deuxième a été proposée. Dans cette liste figurent les noms d’un ancien ministre de l’Intérieur, d’un général à la retraite et du Premier ministre Christian Ntsay. C’est donc une victoire de l’opposition car le nouveau Premier ministre est adoubé par les élus du Mapar.

Expérimenté

Pour ce qui est de l’expérience du nouveau Premier ministre, il  a été nommé depuis janvier 2008 par le Directeur général de l’OIT, comme Représentant de l’OIT et Directeur du Bureau de Pays pour Madagascar, les Comores, Maurice et les Seychelles. «Christian Louis Ntsay possède de hautes compétences ainsi qu’une riche expérience dans la région. En outre, sa collaboration avec le Bureau international depuis 1992 a renforcé son expérience, ce qui lui permettra de s’acquitter de ses nouvelles responsabilités dans les meilleures conditions», explique la Présidence.

En 2002 et 2003, il a été ministre du Tourisme sous le premier gouvernement de Ravalomanana. Il est titulaire d’un Diplôme d’études de troisième cycle en gestion et Direction d’entreprise du Centre d’études financières économiques et bancaires de Paris. Il est  aussi le lauréat  du Prix du Leadership 2016. En tout cas, à travers cette nomination, il devient le numéro un de l’administration malgache et que le Chef de l’Etat reste sur son poste que de manière symbolique.

Rakoto

Le gouvernement Mahafaly tombe

Comme attendu, c’est dans la matinée d’hier que le locataire de Mahazoarivo a démissionné de son poste.  «J’accepte volontiers et avec joie de démissionner afin de permettre au Président de la République de choisir librement un Premier ministre de consensus», a-t-il fait savoir à la presse avant son départ pour Iavoloha en vue de remettre sa démission. Il a aussi tenu à défendre son  bilan en déclarant, «J’ai toujours prôné la solidarité et la réconciliation nationale. J’ai toujours privilégié le dialogue avec les membres de l’opposition surtout à L’Assemblée nationale. J’ai essayé tant bien que mal de trouver un consensus lors de l’élaboration des lois électorales». Il a du reste assuré n’avoir rien à regretter, et qu’il peut partir la tête haute.

 

Une réponse à "Sur la liste du MAPAR : Christian Ntsay à la Primature"

  1. Tsix  05/06/2018 à 10:38

    Bienvenue monsieur le premier ministre

Les commentaires sont fermées.