Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Fête nationale : la vente de drapeaux encore morose

Fête nationale  : la vente de drapeaux encore morose

A quelques jours de la célébration de la fête de l’Indépendance, les drapeaux nationaux se vendent beaucoup moins. La vente de cet article, qui ne se fait qu’une fois dans l’année, notamment au mois de juin, devient de plus en plus morose dans la capitale. Les commerçants ambulants qui investissent temporairement dans cet affaire, arrivent à peine à liquider un ou deux articles tout au plus, tout au long d’une semaine, d’après les témoignages de  quelques un d’entre eux. «Visiblement, l’achat de drapeau ne figure pas dans la priorité des clients pour marquer la célébration de l’Indépendance», a déploré un commerçant et en même temps fabricant de drapeau, Harisoa, qui n’a pas pu faire des bénéfices sur ces marchandises depuis au moins quatre jours.

Alors que les prix ne sont pas tellement chers, une pièce de drapeau est  vendue entre 1.000 et 20.000 ariary selon sa dimension et la qualité de tissu, d’après ces dires. Un autre commerçant a soulevé que, face au désintérêt de la clientèle sur cet article s’ajoute également la grève incessante observée au centre-ville, qui ne manque pas de perturber les activités de commerce sur les lieux, qui sont à leur apogée chaque année à la même période. De ce fait, les autres marchandises, comme les lampions ou les autres articles liés à la célébration du 26 juin se vendent mal jusqu’à maintenant.  Les commerçants gardent espoir, en  attendant que la situation s’améliore dans les prochaines semaines.

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.