Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Atsimo Andrefana : des projets chinois pour Toliara

Atsimo Andrefana  : des projets chinois pour Toliara

La présence chinoise dans différents domaines semble incontournable dans le monde et Madagascar n’est pas l’exception malgré certaines réticences. L’implication des Chinois dans le développement de Toliara est sollicitée actuellement par l’élite locale qui a négocié, ces derniers temps, un partenariat avec ses investisseurs.

Une participation des Chinois au développement de la ville de Toliara est à l’étude depuis plusieurs semaines. La réalisation d’un projet de Centre des Arts martiaux et Clinique pour les touristes à Toliara a  en effet été proposée à la commune urbaine, suite à des négociations menées par le cercle des cadres de la province de Toliara avec des investisseurs chinois. Adepte de l’ouverture tous azimuts pour le développement de sa circonscription, le maire Jean Rabehaja a toutefois été explicite pour annoncer qu’aucune proposition allant dans ce sens ne sera occultée mais sa faisabilité dépend de la décision adoptée par le Conseil municipal. Il a par ailleurs incité les citoyens à une forme de développement participatif par le biais de différents apports dont les conseils et les propositions de partenariat.

Le développement en marche

En concrétisation des efforts de dévelopement enregistrés dans la capitale de la région Atsimo Andrefana, les travaux d’aménagement de trois marchés communaux et des rues desservant plusieurs fokontany de la ville de Toliara, sur financement de l’Agence française de développement (AFD) sont à l’étude actuellement par le biais du Programme d’appui et de développement des villes d’équilibre (Padeve). Des projets pour l’amélioration du taux de pression fiscale de la municipalité sont en cours, parallèlement à la réhabilitation de ces infrastructures publiques. Dans ce cadre, la réception provisoire de 2.000 mètres de routes, reliant les fokontany de Sanfily, Andabizy, Konkasera et  Amboriky, a été effectuée vers la fin du mois dernier. Les travaux de réhabilitation ont consisté en bitumage de ces routes en prévision des montées des eaux en y interdisant l’accès lors des saisons de pluies.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.