Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Journée des espèces menacées : un événement ignoré à Madagascar

Journée des espèces menacées  : un événement ignoré  à Madagascar

La journée mondiale des espèces menacées a été célébrée le 11 mai. Une date qui a été ignorée à Madagascar. Aucun événement n’a été organisé pour la célébrer, ni de déclaration officielle venant du ministère de tutelle, celui de l’Environnement, de l’écologie et des forêts.

Pourtant, selon le classement de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), suivant une étude menée en 2017 et publiée le mois de décembre dernier, Madagascar est en deuxième position avec 114 espèces en voie de disparition. Sur les 105 espèces de lémuriens recensés, 93 sont en état d’alerte dont 24 gravement menacées, 49 menacées, 17 vulnérables et 3 près d’être menacées. Cela sans parler de la recrudescence du trafic des espèces endémiques, qui a atteint son summum lors de la saisie de 10.000 tortues radiata à Toliara le mois dernier.

A l’occasion de la célébration de cette journée, le site «Especes-menacees.fr» a particulièrement souligné la menace qui pèse sur le «Vari noir et blanc» qui a perdu 80 % de sa population en 20 ans. La chasse, l’accélération de la déforestation, les feux de brousse et la pratique de la culture sur brûlis ont été cités comme faisant partie des causes de la disparition de ces animaux dans la Grande île.

Pour les autres pays, l’ Indonésie arrive en tête de liste avec 184 espèces menacées. Le Mexique est à la troisième place avec 101 espèces menacées. L’Inde, le Brésil, la Chine, la Malaisie, la Thaïlande, l’Australie et le Pérou complètent le top 10 de ce classement.

A la 5e place des espèces menacées

Selon toujours le classement de l’UICN, Madagascar est à la cinquième place avec 96 espèces menacées, juste derrière l’Australie, et devance la Colombie. Les Etats-Unis sont en tête avec 213 espèces en danger critique. Le Mexique arrive en deuxième liste avec 193 espèces, suivi par la Tanzanie avec 114 espèces. Dans le top 10 de ce classement, les Seychelles et la Chine ferment la marche avec respectivement 80 et 79 espèces.

Au niveau mondial, une espèce animale ou végétale disparaît toutes les 20 minutes, soit 26.280 espèces effacées de la surface de la planète chaque année.

Recueillis par Sera R.

 

Les commentaires sont fermées.