Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Trafic de tortues : WWF réclame une sanction exemplaire

Trafic de tortues  : WWF réclame une sanction exemplaire

Le WWF Madagascar a dénoncé avec la plus grande fermeté le trafic d’une dizaine de milliers de tortues saisies le 10 avril dernier à Betsinjake, dans le district de Toliara II. Elle réclame une sanction exemplaire à l’encontre de tous les commanditaires.

«Que les commanditaires d’un tel trafic soient identifiés, poursuivis en justice et sanctionnés selon la législation en vigueur… Que la sanction soit maximale et exemplaire, pour qu’une telle abomination ne se répète plus jamais», a souligné la directrice de WWF Madagascar, Nanie Ratsifandriamanana, dans un communiqué publié hier sur le site de cette organisation mondiale pour la protection de l’environnement.

Elle fait appel ainsi aux responsables à tous les niveaux pour que justice soit faite. Selon la loi en vigueur, les sanctions applicables aux auteurs d’infractions liées à la possession, au transport et à la commercialisation de tortues de toutes espèces, vont de 4 à 20 ans de prison. Quant aux amendes, elles peuvent varier de 100 à 400 millions d’ariary.

Avec 9 888 tortues radiées recensées, la saisie de Betsinjaka a été la plus importante jamais effectuée dans les annales du trafic de cette espèce endémique de Madagascar. Dans les années 90, la population de cette espèce était estimée à 12 millions, pour passer à 6 millions en 2013. On estime qu’actuellement, il n’y aurait plus qu’environ 3 millions de tortues radiata dans la nature.

Sera R.

Les commentaires sont fermées.