Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Slalom – 3e manche : 37 pilotes sur la rampe

Slalom – 3e manche  : 37 pilotes sur la rampe

La 3e manche du Championnat national de slalom sera riche en challenge avec la participation de 37 pilotes, dont 4 en cross car. Un plateau qui réunit pilotes chevronnés et jeunes graines de champion de la discipline.

Et de trois ! Les passionnés de vitesse auront encore une bonne dose de sensation forte, demain et dimanche, sur le circuit d’Ambohinome (ndlr, derrière le bout de piste à Ivato), à l’occasion de la 3e manche du Championnat de Madagascar de slalom. Toutes les figures de proue de la discipline, ou presque, ont répondu à l’appel de l’Asacm, organisateur de l’évènement. On aura un beau plateau avec 33 pilotes en autos et 4 en cross car qui vont parcourir en trois tours une distance totale de 1,950 km sur un revêtement de type terre.

Parmi les prétendants en auto figure le trio de choc de la famille Louvel, Gérard (Citroën C2), Hugo (Peugeot 306 16S) et Mickael (BMW). Des pilotes très à cheval dans leurs catégories respectives. Et puisque c’est devenu un sport qui se transmet de génération en génération, on notera également la présence des fils Rasoamaromaka, Mika et Faniry, qui rouleront à bord d’une Citroën C2 (M10) dans la catégorie espoir. Toujours chez les jeunes, Hendry Andrianainarivelo sera également de la partie et embarquera à bord d’une Peugeot 307 RC. Très revanchard, le gagnant de la 1ère manche, Tsiory Rakotomiarana (Peugeot 106), a rendez-vous avec le podium.

Et ce n’est pas tout ! Les vieux loups de la meute, à l’image de Sanjy Rajaonarivelo (Peugeot 505), Teddy Rahamefy (Ford Ranger), Dominique Raherison (VW Golf) ou encore Yves Rabarijoely (Peugeot 205) veulent se tailler la part du lion. Par ailleurs, les quatre pilotes engagés au cross car seront au rendez-vous, notamment Hasina Rakotoarimanana, Gary Lalaina Olivier, Mikajy Rabarijoely et Jouvelin Razanamparany. D’après le règlement particulier, «Le meilleur temps des deux manches sera pris en compte. En cas d’ex-æquo, l’auteur des deux meilleurs cumuls sur les deux manches l’emportera».

Rojo N.

 

Les commentaires sont fermées.