Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ankazomanga : un scootériste victime d’attaque à main armée

Ankazomanga  : un scootériste victime d’attaque à main armée

En plein jour, un homme qui roulait en scooter s’est fait voler son sac contenant près de 20 millions d’ariary du côté d’Akazomanga.

La scène s’est déroulée hier près du rond-point d’Akazomanga. Vers midi, deux individus armés de pistolet automatique à bord d’une moto cross ont attaqué un homme qui se déplaçait en scooter. C’est le sac à dos du scootériste qui était l’objet de convoitise et les malfrats ont profité d’un embouteillage pour détrousser leur victime. Bien que cette dernière ait tenté le tout pour le tout pour se défendre, il a fini par céder étant menacée par les armes.

«J’ai dû m’arrêter en vue de dépasser un 4×4 qui s’est arrêté devant moi. Soudain, je me suis fait tamponner de côté par le moto cross des bandits», a expliqué la victime. «L’un d’eux m’a ensuite tenu par le cou en me menaçant discrètement avec un pistolet pour que je lui remette le sac. Je ne pouvais qu’obtempérer à ses ordres», a-t-il souligné.

Selon les explications, l’on sait  que près de 20 millions d’ariary étaient placés dans le sac dérobé qui a été destiné pour être déposer à la banque. L’argent appartenait à la société où la victime travaillait.

Ni vu, ni connu

Des riverains ont vu la scène mais ignoraient qu’un hold-up se produisait devant eux. «On était loin d’imaginer qu’il s’agissait d’une attaque à main armée. Nous avons cru que c’était un simple accident qui a tourné en dispute», a indiqué un témoin oculaire.

Deux 4×4 de la police sont arrivés rapidement sur les lieux mais les bandits se sont déjà fondus dans la nature.

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.