Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Route Ambilobe-Vohemar : l’Union européenne met de côté le projet

Route Ambilobe-Vohemar  : l’Union européenne met de côté  le projet

L’Union européenne a décidé de mettre de côté le financement de la réhabilitation de la route RN5 A reliant Ambilobe –Vohémar. Le chef de la délégation européenne à Madagascar, Antonio Sanchez Benedito, a expliqué qu’il s’agit d’un problème de fonds limité. On sait déjà, de source auprès du ministère des Travaux publics, que la réhabilitation de cette route devenue quasiment impraticable depuis des années, sera reprise par le gouvernement chinois.

«La construction et la réhabilitation des infrastructures routières sont très budgétivores», a fait savoir Antonio Sanchez Benedito, hier à Akorondrano, lors de la présentation du programme à l’occasion de la célébration de la Semaine de l’Europe à Madagascar du 4 au 12 mai.

«Après quelques études menées sur ce dossier, l’Uni-on européenne a laissé de côté le financement de ce projet en raison des fonds qui sont limités. Cela en coordination avec le Gouvernement. Apparemment, il y a un autre partenaire qui a pris en main le financement», a expliqué l’ambassadeur de l’Union européenne à Madagascar.

Rappelons que le bitumage de cette route nationale, reliant les deux régions du nord (Sava et Diana), a été abordé durant le dialogue politique entre le gouvernement malgache et l’Union européenne en avril 2017. Mais en août 2017, le ministère des Travaux publics a annoncé que le projet est désormais financé par le gouvernement chinois et  les travaux sont prévus s’achever avant la fin de cette année.

Les infrastructures routières toujours dans les priorités

Dans le cadre des projets financés par l’UE à Madagascar, la réhabilitation des infrastructures routières figure encore dans les priorités. Après la signature d’accord, portant sur une enveloppe financière globale de 235 millions d’euros (120 millions d’euros à titre de prêt de la BEI et 115 millions en don non-remboursable de l’Union européenne), relative à la réhabilitation de la RN6, reliant  Ambanja-Antsiranana et de la RN13 entre  Ihosy-Taolagnaro, l’ambassadeur de l’UE a annoncé que les travaux débuteront dès cette année.

Par ailleurs, l’Union européenne  a apporté son appui aux travaux d’urgence sur la RN6 (Antsohihy-Ambanja-Ambilobe-Antsiranana) après le passage de la tempête tropicale Eliakim.

Antonio Sanchez Benedito a affiché son optimisme quant à la relation entre l’Union européenne et Madagascar. «Les vicissitudes de l’évolution politique à Madagascar n’ont  pas d’impact sur le développement des relations entre les deux parties», a-t-il précisé.  Avant de conclure: «On est pratiquement à 85% des engagements des fonds mis à la disposition dans le onzième Fonds européen pour le développement (Fed)».

Riana R.

 

Une réponse à "Route Ambilobe-Vohemar : l’Union européenne met de côté le projet"

  1. Frech Alain  04/05/2018 à 18:44

    c’est une bonne chose de refaire la route de Ambilobe /Diego-Suarez parce-que il faut 6 heures pour faire le trajet

Les commentaires sont fermées.