Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

RFC : le festival gagne de l’ampleur

RFC  : le festival gagne de l’ampleur

Cette année, la 13e édition du festival Rencontres du film court de Madagascar (RFC), qui se déroulera du 13 au 21 avril dans la capitale, s’ouvrira davantage à l’international. Durant la conférence de presse hier, à l’Institut français de Madagascar (IFM), le comité d’organisation a annoncé la présence d’une quarantaine de participants, issus des quatre coins du monde, en choisissant comme thème «L’Afrique e(s)t le monde ?».

L’année dernière, des inquiétudes planaient sur le festival concernant la suppression de la catégorie animation. «Reculer pour mieux avancer», dit-on. D’ailleurs, pour cette édition, toutes les catégories sont ouvertes à l’international. Au total, il y aura donc 24 films en compétition, dont huit dans la catégorie documentaire, cinq dans l’animation et 11 en fiction. «Nous allons aussi proposer gratuitement 47 séances de projections où seront diffusés 357 films durant ces neuf jours», a annoncé Laza Razanajatovo, le premier responsable du festival.

Un programme chargé

Par ailleurs, neuf ateliers permettant de renforcer les partages et échanges entre les invités internationaux et les participants nationaux, ou entre les passionnés amateurs du 7e art, seront également au programme.  «Des festivaliers étrangers seront parmi nous et ces rencontres seront une opportunité pour les cinéastes malgaches de s’ouvrir et pourquoi pas, de s’exporter», a-t-il annoncé.

Sinon, les diverses manifestations habituelles consolideront le festival RFC, entre autres le Ti’Kino, qui célèbre sa dixième année d’existence, ou encore le ciné-concert en collaboration avec le collectif Basy Gasy… Et enfin, d’autres activités innoveront le festival comme des séances de marathon de séries et un showcase assuré par l’association Gameplay Inside qui se spécialise dans les jeux vidéo.

Holy Danielle

Les commentaires sont fermées.