Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Betsinjaka – Toliara : 5000 tortues saisies dans deux bâtiments

Betsinjaka – Toliara  : 5000 tortues saisies dans deux bâtiments

Le réseau d’acteurs pour la lutte contre le trafic d’espèces de faune et flore de Toliara ont mis la main sur 5000 tortures géochelone radiata. Deux individus ont été arrêtés.

Les tortues retrouvées feraient l’objet d’un trafic clandestin, mais les premiers éléments de l’enquête obtenus depuis la découverte des reptiles, hier vers midi, ne l’ont pas encore confirmé. Les agents de la Direction régionale d’environnement et des forêts (DREF) saisis de l’affaire sont actuellement dans la recherche de preuves pour mettre la lumière sur cette affaire.

En fait, le coup de filet a été possible grâce à des renseignements obtenus par les autorités, précisant la présence de milliers de tortues radiata gardées dans deux bâtiments situés dans la commune rurale de Betsinjaka, district de Toliara II. Le premier substitut du procureur du tribunal de première instance de Toliara, les éléments de la gendarmerie et ceux de la police, des agents de la DREF et ceux  du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) ont perquisitionné les deux maisons indiquées par leur source.

Et à leur grande surprise, ils ont fait la découverte des reptiles qui circulaient dans toutes les salles des deux bâtiments, et même dans les toilettes. Selon les explications, le premier bâtiment, à étage, était composé de 19 chambres et le second dispose de 9 chambres. Tellement, les bébés tortus sont nombreux qu’il n’y avait plus de place pour poser les pieds dans les deux maisons.

Deux individus ont été arrêtés sur place dont l’un était surpris en train d’enterrer six bébés tortues morts. Ils ont avoué qu’une voiture  conduisait des tortues chaque nuit en partant de chez eux. Le propriétaire des maisons quant à lui, est actuellement recherché. Les reptiles vont être placés à la réserve de Mangily pour suivre les soins appropriés avant de les réintroduire dans leur milieu d’origine.

Ando Tsiresy

 

Les commentaires sont fermées.