Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Androy : le développement par la sécurisation

Androy  : le développement par la sécurisation

La région Androy met en place une politique de restauration de la sécurité dans sa circonscription. Les autorités locales s’attellent actuellement à l’implantation des forces de l’ordre dans plusieurs communes après le «titike faobe» ou serment collectif de Beraketa.

Le fokontany d’Ampandrandava, dans la commune urbaine de Beraketa,  aura son détachement autonome des forces de l’ordre ce jour, selon les déclarations du chef de région, Michaël Randrianirina, lors de la cérémonie d’installation du précédent détachement à Manombo, la semaine dernière. Ces détachements ont pour mission d’appuyer les éléments de la gendarmerie présents sur place dans les opérations de sécurisation, notamment en matière de lutte contre les vols de bœufs, c’est-à-dire, dans des opérations de neutralisations des dahalo écumant dans la circonscription, d’après ses explications.

Priorisant la restauration de la sécurité dans la politique de développement de cette circonscription située dans une des zones à risques de la partie sud de Madagascar, le chef de région a cautionné le «titike faobe», une cérémonie de serment collectif organisée à Beraketa, dans le district de Bekily, par lequel les habitants ont juré de s’abstenir de commettre des infractions à impacts directs sur le social et l’économie de la région, telles que les vols de bovidés et les crimes de sang. Pour marquer son adhésion à l’initiative, le chef de région Androy a pris en charge la restauration des participants en offrant des zébus en «nofonkena mitam-pihavanana». Il a aussi remis une certaine quantité de riz aux gendarmes chargés de la sécurisation de la commune, en plus des téléphones respectifs pour les présidents des commissions de sécurité désignés à collaborer avec les autorités en la matière.

Aux dernières nouvelles, une vaste opération de ratissage de la gendarmerie, prévue pour une vingtaine de jours avec l’appui d’un hélicoptère, a  été menée à partir du poste de commandement de Beraketa pour traverser les hauteurs de l’Andriry jusqu’à Ambinda Mahery et Berotsy depuis la semaine dernière.

Manou

Les commentaires sont fermées.