Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Seisme : la terre a tremblé dans la capitale

Seisme : la terre a tremblé dans la capitale

Les habitants d’Antananarivo ont ressenti un tremblement de terre pendant quelques secondes, hier aux environs de 1 h 30. Selon les témoignages, la secousse de faible amplitude n’a pas occasionné de dommage. Plus de peur que de mal. Pour le moment, à l’heure où la rédaction met sous presse, on n’a reçu aucune information officielle venant des autorités, qui restent injoignables.

C’est donc la deuxième secousse enregistrée depuis le début de l’année. La  première s’est produite dans la région Vakinankaratra le 30 janvier dernier. Malheureusement l’Ioga n’était pas en mesure de fournir des données car le bâtiment a été privé d’électricité du fait que l’université n’a pas réglé les factures de la Jirama.

A titre de rappel, la plus forte secousse d’une magnitude de 5,6 sur l’échelle de Richter a été enregistrée le 12 janvier 2017, dont l’épicentre était situé dans le district de Mandoto, de la région Vakinankaratra. A cette époque, l’Institut et observatoire géophysique d’Antananarivo  (Ioga) a déclaré qu’il n’y a rien d’inquiétant, et que ces phénomènes sont normaux.

Sera R.

Une réponse à "Seisme : la terre a tremblé dans la capitale"

  1. ROLAND  02/04/2018 à 08:39

    Nos tecniciens sont dépassés par ces phenomenes.Les dernieres études sur la géologie date d’avant 1972.Il faut trouver une coopération pour avoir du nouveau matériel .Nous signalons que l’AFRIQUE s’ouvre en deux et que nous sommes juste à coté.L’explication habituelle que nous allons obtenir,il s’agit de léffondrement de vieilles galeries.
    Au fait,on t il du courant?

Les commentaires sont fermées.