Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Nosy be jazz festival : le coup d’envoi est lancé

Nosy be jazz festival  : le coup d’envoi est lancé

Les artistes nationaux et internationaux sont bel et bien arrivés, jeudi dernier, à l’île aux  Parfums, pour participer à la deuxième édition du Nosy Be Jazz Festival (NBJF) qui se déroulera jusqu’au 2 avril prochain. Une conférence de presse s’est tenue hier, au Côté Jardin, pour annoncer officiellement le coup d’envoi et présenter le programme.

Cette deuxième édition sera un hommage en l’honneur des trois illustres personnages malgaches dans la sphère culturelle malgache qui ne sont plus de ce monde. «Régis Gizavo a toujours voulu participé au festival dès la première édition. Le défunt directeur du CGM Eckehart Olszowski y a aussi contribué. Notons que les jeunes musiciens du festival sont issus du Jazz club de CGM. Et enfin Tsilavina Ralaindimby nous a toujours soutenus», a annoncé Niry Ravelojaona, le premier responsable du NBJF.

Une dizaine d’artistes internationaux participeront à cette deuxième édition. Malheureusement, les deux artistes français Lionel Belmondo et Laurent Fickelson ont eu un empêchement de dernière minute. «Toutefois, le programme suit son cours. De nombreuses autres surprises seront au rendez-vous», a-t-il ajouté.

Un programme éclectique et diversifié

Ainsi, par rapport à la première édition, cette année, le programme s’annonce éclectique et diversifié. «Le festival servira de plateforme d’échange et de rencontre non seulement pour les jazzmen, mais aussi pour les autres artistes dans d’autres domaines», a-t-il ajouté.

Après la conférence de presse, Solo Razaf a inauguré le festival en donnant un masterclass. «Je voudrais vous présenter cet instrument qui m’a permis de voyager dans le monde entier». Il s’agit de sa guitare spécialement confectionnée. Elle s’accorde à la manière du bà gasy. Le son folklorique est intéressant », a-t-il annoncé.

Ensuite, le programme a continué avec le vernissage de l’exposition de Mat Li et Henintsoa Rafalia. A travers une douzaine de photos, ils ont dévoilé à leur manière la culture malgache. «Le festival s’ouvre ainsi à d’autres disciplines qui ont pour objectif d’attirer davantage le tourisme culturel», a expliqué Niry Ravelojaona.

La  journée d’hier s’est terminée par une soirée VIP stupéfiante, durant laquelle la musique a été en harmonie avec des vidéos mapping de David, Nemo et Sanji.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.