Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Coopération décentralisée : les CTD en quête de partenariat gagnant-gagnant

Coopération décentralisée : les CTD en quête de partenariat gagnant-gagnant

Les deuxièmes assises de la Coopération internationale des collectivités territoriales malgaches et françaises (AITC) se tiendront à Antananarivo, du 5 au 7 mars. L’évènement aurait dû se tenir en octobre 2017 mais a été repoussé de quelques mois en raison des problèmes liés à la peste dans la capitale.

Jeudi dernier, une réunion des chefs des régions s’est tenue au FDL Anosy, avec les représentants du comité de pilotage de l’AITC. En effet, outre les différentes rencontres prévues durant ces assises, les 22 régions présenteront aux quelque 200 représentants de collectivités françaises, les spécificités de chaque zone, les avancées réalisées pour le développement et les opportunités de coopération.

 «L’objectif est de faire des échanges, de trouver des points communs pour nouer des partenariats gagnant-gagnant. La région Analamanga a déjà collaboré avec la région Champagne-Ardenne de France pour moderniser l’agriculture dans le district d’Ambohidratrimo. L’efficacité de cette coopération décentralisée a été prouvée et nous voulons l’exploiter avec d’autres secteurs, notamment, des projets axés sur les jeunes. Dans l’Analamanga, la moyenne d’âge tourne autour de 17 ans. La formation et l’insertion professionnelle sont donc à prioriser. C’est ce que nous allons mettre en avant durant l’AICT», a affirmé Ndrantonomena Rakotonanahary, chef de région Analamanga.

Opportunités

Les premières assises ont déjà été organisées à Antananarivo en 2006. Ce qui a abouti au lancement de près de 245 projets au niveau de 70 collectivités territoriales décentralisées (CTD) malgaches et françaises, entre 2006 et 2016, dont les financements acquis s’élèvent à près de 7 millions d’euros (25,8 milliards d’ariary).

Pour le cas de la région Anosy, la CTD compte renouveler sa coopération avec une région de France et de la Réunion. Julio Razafindramaro, chef de région Anosy, a avancé dans ce sens que la tenue de cette rencontre est une opportunité à saisir. «Ces coopérations concernent, entre autres, la pêche et la production d’huitres. Elles ont été suspendues à un moment mais nous allons les renouveler à l’occasion de ces prochaines assises. Nous essayerons aussi de nouer des partenariats dans d’autres secteurs comme la réhabilitation et la construction d’infrastructures», a-t-il avancé.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.