Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Atsimo atsinanana : restauration de la sécurité à Agnalafia

Atsimo atsinanana : restauration de la sécurité à Agnalafia

La population s’est organisée pour restaurer la sécurité dans le fief de l’ethnie Zafisoro, dans le district de Farafangana. Un repaire de dahalo a ainsi été attaqué par le fokonolona, dans le secteur d’Agnalafia, pour éradiquer le fléau. Les riverains du tristement célèbre site, composés de membres de l’ethnie Zafisoro et Antefasy, se solidarisent actuellement pour démanteler la bande.

Les Zafisoro procèdent, à l’heure actuelle, à l’assainissement de leur environnement en matière de sécurité avec l’appui de leurs voisins, les Antefasy. Les tentatives de démantèlement du réseau de dahalo issus de l’ethnie Zafisoro, camouflé dans le secteur d’Agnalafia, par les membres de cette communauté ethnique du district de Farafangana, ont débuté dimanche dernier.

Les responsables des associations de la diaspora de ces ethnies dans la capitale, Jocelyn Chamarly et Philipson, démentent ainsi l’existence d’un nouveau conflit entre les deux ethnies. Ils ont toutefois précisé dans une déclaration conjointe, hier, que ces accrochages, qui se sont soldés par des pertes en vie humaine, se sont passés entre Zafisoro sans aucune participation des Antefasy qui occupent cette zone limitrophe des deux ethnies.

Ils ont aussi révélé la célérité dont ont fait preuve les autorités locales, appuyées par les forces de l’ordre qui sont descendues sur le terrain, quelques heures après les évènements, pour relayer les initiatives de la population dans la résolution de ce problème.

Développement de la zone

La sécurisation du district devient un leitmotiv pour les deux plus grandes ethnies de la circonscription, actuellement, afin de favoriser le développement de la zone. Les membres des communautés Antefasy et Zafisoro, résidant dans la capitale, se sont concertés à Anosy, jeudi dernier, dans ce cadre.

Des représentants des communes occupées par les Zafisoro, dans le district de Farafangana, se réuniront, ce jour, avant la tenue d’une table- ronde entre les maires des Zafisoro et des Antefasy, pour élaborer des stratégies communes dans la lutte contre la recrudescence de l’insécurité dans leur circonscription.

Manou

Les commentaires sont fermées.