Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Contre – autopsie : un Mauricien meurt agressé, et non pas accidenté

Contre – autopsie : un Mauricien meurt agressé, et non pas accidenté

D’après les informations qui circulaient dans la Grande île, Dylan Éléonore, un jeune Mauricien de 22 ans avait été victime d’un accident de la circulation à Ivato. Pourtant, son certificat de décès attribue sa mort à une maladie non transmissible.

A cause de ces flous qui persistent autour de la mort de son fils à Madagascar, de même qu’il soutient que les autorités malgaches n’ont pas dit toute la vérité, Elvis Éléonore a été autorisé par la Cour de Moka à exhumer hier le corps de son fils enterré au cimetière de Saint-Pierre pour une autopsie.

A la suite de l’examen du corps, les médecins ont déclaré que le jeune Mauricien a été victime d’une agression. Le rapport d’autopsie a attribué le décès de Dylan Éléonore à une fracture de la nuque, contrairement à ce que l’on disait dans la Grande île.

En rappel, Dylan Eléonore est décédé à Madagascar le 25 novembre dernier. Il était arrivé dans la Grande Île le 23 janvier, en vue de rendre visite à sa mère mais le sort en a décidé autrement. Dylan Eléonore est mort, sans qu’ils ne soient rencontrés.

Recueillis par ATs.

Une réponse à "Contre – autopsie : un Mauricien meurt agressé, et non pas accidenté"

  1. Zohair  31/01/2018 à 16:04

    Il est arrivé à Mada après sa mort donc. Ou, s’il était arrivé le 23 janvier 2017, il a cherché vainement sa mère pendant 11 mois!!!

Les commentaires sont fermées.