Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Beach-volley : le championnat national confirmé

Beach-volley : le championnat national confirmé

Le sommet national fera office de détection des meilleurs éléments qui formeront l’équipe nationale, hommes et dames, en vue de la Coupe des Nations. Et les U16, U18 et U20 se frotteront aux seniors.

Feu vert de la ligue Atsinanana ! La plage du Bateau Ivre de Toamasina est prête à accueillir le championnat de Madagascar de beach-volley. Les dégâts laissés par le cyclone Ava ne sont plus que de mauvais souvenirs. Dorénavant, place à la compétition proprement dite, les 3 et 4 février, comme il a été annoncé depuis plusieurs semaines. Mais, contrairement à la première édition d’il y a deux ans, les jeunes auront leur part de gâteau cette fois-ci. Les U16, U18 et U20 seront de la partie, en compagnie des seniors.

Une compétition très ouverte s’offre au public chez les seniors pour une place dans la sélection nationale, tant chez les hommes que chez les femmes. En effet, cette compétition fera office de détection des meilleurs éléments qui formeront l’équipe nationale, hommes et dames, en vue de la Coupe des Nations qui se tiendra à Maurice les 24 et 25 février.

« Nous nous sommes préparés depuis longtemps pour ce déplacement à l’île Maurice. De ce fait, les soucis d’ordre financier ne devront pas être un obstacle », a souligné le président de la Fédération malgache de volley-ball (FMVB). Côté jeunes, aucune compétition continentale en vue mais ce rendez-vous du Grand port fera office de démarrage de la saison. Une grande première !

« Désormais, le beach-volley a une place prépondérante au niveau international. C’est la raison pour laquelle la Fédération malgache de volley-ball a mis un point d’honneur sur les jeunes à partir de cette saison. Ce championnat national n’est que le début », a fait savoir le président de la fédération, Jocelyn Andriamandimbisoa.

Naisa

Les commentaires sont fermées.