Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Commerce : le marché chinois à explorer

Commerce : le marché chinois à explorer

Avec 931 millions de dollars d’échanges en 2017, la Chine reste le premier partenaire commercial de Madagascar. Ce pays, dont l’économie a connu une croissance spectaculaire ces deux dernières décennies, présente encore, actuellement, plusieurs opportunités de marché.

Le marché chinois représente 14 ,4% de la totalité du commerce extérieur de Madagascar en 2017. Les échanges entre les deux pays ont connu une hausse de 20,58% entre 2016 et 2017. Dans sa politique de faire émerger la classe moyenne chinoise, l’Empire du milieu envisage une importation allant jusqu’à 2,4 milliards de dollars d’ici 15 ans. Il est également prévu que 700 millions de touristes chinois auront l’opportunité de voyager dans le monde d’ici cinq ans. «Il s’agit de plusieurs opportunités  à saisir pour Madagascar. Comme tous les autres pays d’Afrique», a annoncé l’ambassadeur chinois à Madagascar, Yang Xiaorong, à l’occasion d’une rencontre avec la presse, hier, à l’ambassade de la Chine à Madagascar. «La coopération entre la Chine et ses pays partenaires est basée sur une politique gagnant-gagnant, d’égalité et de respect mutuel», a poursuivi cette personnalité durant sa prise de parole.

Franchise douanière

La Chine est le premier partenaire commercial bilatéral, la première source d’importation de Madagascar et la quatrième destination des exportations malgaches. Notons par ailleurs que 97% des marchandises malgaches exportées vers la Chine bénéficient d’une franchise douanière depuis 2015.

Cette année, les appuis chinois à Madagascar seront constitués en grande partie par le développement des infrastructures. Il s’agit, entre autres, du projet d’aide de 200 forages dans le Sud-ouest, le financement de la construction de la Route des œufs, une route de 19 km reliant la commune de Mahitsy, Ampanotokana et Antanetibe Mahazaza. Le gouvernement chinois a également annoncé l’installation de télévision par satellite dans 500 villages à Madagascar. Et aussi, le financement de l’extension et l’aménagement d’une voie rapide entre le port de Toamasina et la RN 2.

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.