Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Analamanga : don pour les sinistrés d’Isotry

Analamanga : don pour les sinistrés d’Isotry

Descente sur le terrain de la ministre de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme (MPPSPF), Onitiana Realy, dans les centres d’hébergement d’Isotry,  mardi dernier dans la capitale.

La ministre, accompagnée de ses proches collaborateurs, a remis des couvertures, du riz, du savon, des nattes et des produits de purification de l’eau aux 135 familles accueillies à l’Akany Fianakaviana miarina ou centre Seba, mardi dernier. Les femmes enceintes ont également été dotées de kits accouchement par le ministère. La ministre a en outre  insisté sur les mesures de protection et de prévention contre les violences basées sur le genre mises en place au sein des centres d’hébergement de son département à l’occasion des échanges avec les sinistrés, lors de son passage.

Ce centre d’hébergement du ministère de la population, de la protection sociale et de la promotion de la femme a pu accueillir à présent 565 personnes sinistrées des fokontany d’Antohomadinika IIIG Hangar, d’Antohomadinika et d’Antsalovana, victimes de la destruction de leur lieu d’habitation due aux glissements de terrain ou à cause de l’inondation.

Organisation planifiée

Ce centre est destiné aux personnes âgées, allaitantes, enceintes, malades et aux familles nombreuses. Les sinistrés des autres catégories doivent être orientés vers les autres centres d’hébergement de la capitale selon les instructions. Les chefs de fokontany sont chargés de définir et de vérifier les critères d’admission.

La ministre Onitiana Realy a rappelé que l’objectif d’accueillir le maximum de sinistrés dans ces centres d’hébergement a été atteint par son département depuis trois années avec l’ouverture des centres d’accueil Seba et ex-Madcap à Isotry, en plus de l’installation des familles  sans-abri au village communautaire d’Andranofeno Sud dans le cadre d’une politique d’accompagnement post-cyclonique des sinistrés.

En dehors de la capitale, toutes les équipes du ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme assurent le suivi des accueils des sinistrés dans les régions touchées par le cyclone Ava.

Manou

Les commentaires sont fermées.