Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans

Séance de l’Académie malgache (2)

(Suite et fin.)

C’est par les îles de l’occident que nous sont venues un grand nombre d’espèces végétales et animales originaires d’Europe et des Indes. Il suffit d’observer la présence sur la côte est de ces nombreux filaos pour constater un exemple d’une plante importée par les vents ou par les vagues, de la Réunion où les Cassuarinées existent depuis fort longtemps.

Il est tout naturel de penser que la civilisation beaucoup plus ancienne de ces contrées devait s’intéresser aux richesses de la Grande Île ; d’ailleurs il a existé des centres de colonisation créole en plusieurs points de Madagascar, Tulear, le Sambirano, Nosy-Be, Mananjary, la baie d’Antongil, etc. C’est là qu’ont été apportées le plus grand nombre de nos espèces cultivées.

Plus heureux que nous, nos compatriotes des îles voisines possèdent des archivesdans leurs bibliothèques, chez les anciennes familles. Quel sera l’homme ou les hommes assez courageux pour aller les fouiller, en extraire les nombreux documents qui pourraient fixer un peu l’histoire des relations des îles ? L’histoire de la colonisation dans les régions indiquées précédemment serait d’un enseignement précieux. Ce sont des expériences qui se perdent, qui entrent dans la légende sans qu’on en ait pu extraire les faits positifs, certains, qui nous seraient utiles. Ne voyons-nous pas même des faits récents tombés dans l’oubli ; les derniers participants à la grande épopée de l’ouest, l’histoire des Suberbie, vont-ils nous abandonner sans nous raconter les multiples anecdotes, les faits si divers dont la vallée de la Betsiboka a été le théâtre ?

Contre de telles lacunes, l’Académie malgache a le devoir de réagir en éveillantl’attention des chercheurs, en réunissant les documents divers sur ces sujets passés ; à ce titre, elle adresse un appel à tous ceux qui voudraient bien lui envoyer des notes, descommunications intéressant les relations quelles qu’elles soient, de Madagascar avec les îles de Maurice et de la Réunion.

Le président demande à l’Assemblée d’élire un vice-président en remplacement du Dr Standing, qui a quitté Tananarive sans espoir de retour. M. Berthier, l’un des membres fondateurs de l’Académie malgache est élu, à l’unanimité, vice-président.

Bulletin de l’Académie malgache

www.bibliothequemalgache.com

 

Les commentaires sont fermées.