Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Trafic d’héroïne a Maurice : un Malgache arrêté, une autre recherchée

Trafic d’héroïne a Maurice : un Malgache arrêté,  une autre recherchée

Un ressortissant malgache a été arrêté la semaine dernière par la police mauricienne, alors qu’il comptait introduire 512,8 g d’héroïne à Maurice.

Une mule malgache a été interceptée à l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam, peu après sa descente d’avion. En provenance de Madagascar, le ressortissant malgache, résidant à Trianon, est arrivé mardi à l’aéroport de Plaisance par le vol MK 289 de la compagnie Air Mauritius avec un seul bagage en main.

Il est passé par le Green Channel (réservé à ceux qui n’ont rien à déclarer) mais son comportement suspect a éveillé les soupçons des éléments de l’Unité mauricienne de lutte contre la drogue et la contrebande (Antidrug and smuggling unit ou ADSU), et de la Section douanière anti-narcotique de la Mauritius Revenue Authority. De plus, les policiers ont également remarqué que les manches de sa valise étaient trafiquées.

Sans attendre, ils ont coupé les manches de la valise et y ont découvert six boulettes contenant de la poudre marron. Un examen effectué sur place a permis d’établir qu’il s’agissait de l’héroïne.

730 millions d’ariary

D’un montant de 7,7 millions de roupies, l’équivalent de plus de 730 millions d’ariary, la quantité de drogue a été mise sous scellés. Lors d’une enquête sommaire, le suspect a indiqué qu’un homme viendrait récupérer le colis dans un hôtel à Trianon. Une opération de livraison contrôlée a été montée mais personne n’est venu le récupérer. Vendredi, les policiers ont décidé d’annuler l’opération.

Lors de son interrogatoire, le Malgache a également fait savoir que la drogue lui a été remise par une femme malgache avant son départ pour Maurice. La police mauricienne a saisi son téléphone portable en vue de l’exploiter. L’expéditrice ainsi que l’importateur de la drogue sont actuellement dans le collimateur de la police.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.