Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

CUA – état : A chacun son assainissement

CUA – état : A chacun son assainissement

Après le passage meurtrier de la peste et le début de la saison des pluies dans la capitale, la course à l’assainissement de la ville des Mille et à l’opération de charme auprès des Tananariviens, est lancée entre la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) et le régime, par le biais du ministère de l’Eau.

La CUA a été la première à être sur  le chantier avant-hier sur le canal Andriantany. La maire, Lalao Ravalomanana et son époux, également son conseiller spécial, Marc Ravalomanana, ont donné le coup d’envoi des travaux. Et vaut mieux deux que rien surtout qu’à chaque fois, les inondations frappent de plein fouet la capitale, notamment les bas quartiers et submergent des hectares de rizières. Le ministère de l’Eau est entré en scène hier à travers la formule tape-à-l’œil à travers les travaux Himo, déjà fustigés par le président du MMM, Hajo Andrianainarivelo.

34 quartiers concernés

Ainsi, le ministère de l’Eau, de l’énergie et des hydrocarbures (MEEH), par le biais du Service autonome de maintenance de la Ville d’Antananarivo (Samva),  a lancé officiellement les travaux de curage des canaux de la ville d’Antananarivo. 34 fokontany seront touchés et la population locale, appelée à la rescousse, gagnera 5000 ariary par tête à raison de cinq heures de travail au quotidien. Pour ce faire, 905 personnes dont 45 chefs d’équipe ont été recrutées.

«C’est une action qu’entreprend l’Etat malgache dans le cadre du renforcement et de la continuité de l’action relative à l’éradication totale de la peste. Les interventions toucheront non seulement la Capitale mais aussi toutes les régions de Madagascar», a expliqué le ministre Lantoniaina Rasoloelison.

Sur ce point, le Samva a bénéficié d’un financement de 1,2 milliard d’ariary de la part du MEEH ainsi que 600 millions d’ariary de la Banque mondiale.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.