Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Marathon international de tana : Jean de la Croix Rakotomalala dame le pion aux Kenyans

Marathon international de tana : Jean de la Croix Rakotomalala dame le pion aux Kenyans

Le spectre de l’édition 2012 du marathon international de Tanà a failli se reproduire lors de l’édition 2017. Jean de la Croix Rakotomalala a empêché la mainmise des Kenyans en remportant le marathon chez les hommes.

La passe d’armes entre les coureurs malgaches et les Kenyans et Ethiopiens a tourné à l’avantage des locaux chez les hommes. Mais le résultat n’est pas celui que bon nombre de personnes attendait. Pour la première fois, Jean de la Croix Rakotomalala remporte la course devant l’archi-favori de la compétition :  Hajanirina Andriamparany. Plus surprenant est la 3e place obtenue par Hobilalaina Andrianirina d’Itasy, après sa neuvième place de l’édition 2016.

Un podium entièrement malgache dans cette catégorie après les abandons successifs du vainqueur de l’édition 2012, le Kenyan David Kiprono Langat dès la 22e kilomètre, suivi de l’Ethiopien Getu Byniam Mengitse à 3 km de l’arrivée.

Côté dames, mention spéciale pour la championne, en l’occurrence la Kényane Sally Jebichii Lagat qui, pour sa deuxième participation, a encore une fois monté sur la haute marche du podium. Elle a devancé l’Ethiopienne Regassa Asnakech Abeje qui est arrivée en seconde position suivie de la Malgache Landirina Ratianarisoa de la police nationale.

Autre course, autre sensation, celle du 10 km ! Une fois de plus, Mampitroatse domine le débat chez les hommes en remportant le sacre pour la deuxième année consécutive. Comme lui, Fulgence Rakotondrasoa a de nouveau terminé à la deuxième place. Chez les dames, Mbolatiana Ramiandrisoa a pris l’ascendant sur ses rivales dont Nany Madeleine Razafindrafara, vainqueur de l’édition précédente et troisième de cette édition. Marthe Ralisinirina s’est incrusté entre les deux femmes.

 

En chute libre

Bien que la course ait été âprement disputée sur les deux distances, les temps réalisés par les athlètes ont déçu. Le premier du marathon masculin a couru les 42 km 195 m en 2 h 32’57’’,  soit deux secondes de plus que le meilleur temps de l’année dernière chez les hommes.

Pire chez les femmes, où la Kényane Sally Jebichii Lagat avait besoin de 3 heures de temps pour courir la distance alors que Marina Florence Ramantenasoa l’a fait en 2h 24’ lors de l’édition précédente.

Naisa

Résultats du marathon :

Homme :

1-Jean de la Croix Rakotomalala (2h32’57’’

2-Hajanirina Andriamparany (2h33’22’’)

3-Hobilalaina Andrianirina (2h33’49’’)

Dame :

1-Sally Jebichii Lagat (3h04’29’’)

2- Sally Jebichii Lagat (3h12’48’’)

3- Landirina Ratianarisoa (3h26’27’’)

Les commentaires sont fermées.