Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Antananarivo : Un week-end sans eau ni électricité

Antananarivo : Un week-end sans eau ni électricité

La distribution d’eau et d’électricité dans la capitale n’est pas encore rétablie. Des dommages infrastructurels ont entraîné la coupure de l’approvisionnement dans quelques quartiers.

La galère est loin d’être finie. C’est notamment le cas pour les habitants de différents quartiers de la capitale, notamment à Andraharo, Ampitatafika, aux 67 Ha,  jusque dans la commune Ivato, qui ont été privés d’eau depuis jeudi jusqu’à la fin de la semaine. Durant près de quatre jours, une bonne partie des usagers, qui n’ont eu d’autre choix que de se ravitailler aux bornes-fontaines, ont dû faire la queue sur les lieux dès l’aube puisque les coupures s’étalent généralement de 7 à 20 h. Dans d’autres quartiers, l’eau coule goutte à  goutte du robinet, c’est-à-dire plusieurs foyers ont connu un problème de basse pression de l’eau. Et encore, de l’eau boueuse, impropre à la consommation et à d’autres usages domestiques, sortait du robinet.

«Cette situation était dû aux pluies diluviennes de ces derniers jours qui ont causé une coupure d’électricité, lequel a interféré sur l’approvisionnement en eau dans quelques quartiers», a informé un responsable auprès de la Jirama, joint hier au téléphone. Et d’après toujours les explications, la situation se rétablit petit à petit depuis hier, après les travaux de réparation effectués par la Jirama.

Des coupures de courant

Toujours à cause des intempéries de ces derniers jours, un grand transformateur de la sous-station de Tanà sud, implanté à Anosizato, a été endommagé hier. «Ce qui a provoqué une coupure d’électricité dans les quartiers environnants durant la matinée d’hier», a fait savoir une source auprès de la Jirama.

C’était notamment le cas dans les quartiers d’Anosizato et ses environs, Andrefan’ Ambohijanahary, Ankadimbahoaka jusqu’à Soanierana, de Manakambahiny jusqu’à Ambatoroka ou encore d’Andohanimandroseza à Ambohipo, Ambolokandrina et Ambohimanambola…Des travaux d’urgence effectués dans la journée d’hier a permis de rétablir la situation.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.