Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Volontaires Japonais : intervention dans la gestion des eaux à Ambatondrazaka

Volontaires Japonais : intervention dans la gestion des eaux à Ambatondrazaka

Apporter une assistance tangible aux communautés locales pour leur développement personnel et la valorisation des ressources existantes, c’est en partie la mission des 25 volontaires japonais présents dans quelques régions de Madagascar actuellement. Ils interviennent particulièrement dans trois domaines, notamment le développement rural, l’éducation et la santé.

Uzawa Kosuke, un jeune volontaire japonais de 26 ans, intervient dans le district d’Ambatondrazaka depuis un an et quatre mois maintenant. Après un entretien avec la Direction régionale de l’Agriculture et de l’élevage (DRAE) d’Ambatondrazaka, ce volontaire est intervenu au niveau des paysans pour redynamiser la fédération des Associations des usagers de l’eau (EAU), à travers une communication interpersonnelles entre les producteurs de riz.

Entretien du barrage de Manamontana

La gestion de l’eau est d’une importance majeure pour la production rizicole dans la région d’Alaotra Mangoro, qui est d’ailleurs l’un des greniers à riz du pays. Mais force est de constater que le manque d’organisation et de motivation au niveau des organisations paysannes a impacté l’irrigation des 150 000 ha de rizière à Ambatondrazaka.

« La fédération des AUE s’est endormi pendant des années. Une réorganisation était nécessaire et  Kosuke est alors intervenu à travers des formations organisées avec les techniciens en génie rural au niveau de la DRAE. Ce qui a permis de relancer petit à petit l’entretien du barrage de Manamontana qui irrigue une grande partie des rizières à Ambatondrazaka », a avancé Samuel Rakotondrabe.

« L’approche au niveau des communautés locales n’a pas été facile au début. Les paysans ont été réticents. Mais à force de vivre avec eux, de parler leur langue, on peut avoir des résultats », a pour sa part expliqué Uzawa Kosuke. A part la redynamisation de la fédération des AUE, ce jeune volontaire s’investit également au niveau des ménages sur l’optimisation du budget familial à travers la gestion des revenus.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.