Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sit-in ce jour à Fiadanana : le Seces tanà ne fera pas machine arrière

Sit-in ce jour à Fiadanana  : le Seces tanà ne fera pas machine arrière

Après une rencontre avec la ministre Marie Monique Rasoazananera hier, le Syndicat des enseignants-chercheurs et chercheurs-enseignants (Seces), section Antananarivo, ne revient pas sur sa décision de tenir un sit-in devant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres) ce jour. Ils vont réclamer la satisfaction de leurs revendications relatives à l’amélioration de leur condition de travail.

Malgré donc l’appel au dialogue du ministère de l’Enseignement supérieur, « le Seces a décidé de poursuivre la manifestation prévue se tenir ce jour dans la mesure où les solutions proposées ne sont que des mesures provisoires qui ne répondent pas aux attentes des enseignants », a fait valoir le président du Seces Tanà, Sammy Grégoire Ravelonirina, joint au téléphone dans la soirée d’hier.

Le numéro un du ministère de tutelle a fait savoir que, « Le paiement des heures complémentaires des enseignants des universités, autre que ceux exerçant à Antananarivo qui ont déjà reçu leur part, va s’enchaîner. Ils vont toucher leurs indemnités de logement et de  résidence à partir de janvier 2018, si le volet relatif aux indemnités de recherche doit attendre le résultat du prochain dialogue entre le Mesupres, les universités, le Seces et le ministère des Finances et du budget ».

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.