Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Préparatifs électoraux : un déficit de confiance observé

Préparatifs électoraux : un déficit de confiance observé

Ramtane Lamamra, Haut représentant de l’Union africaine (UA), a effectué une mission dans le pays récemment. En dépit de la présence de la presse, à l’issue de ses diverses rencontres, il s’est gardé de prendre position sur l’environnement sociopolitique locale. C’est à travers un communiqué de presse de l’institution panafricaine, paru samedi dernier, que l’on peut lire entre les lignes sur la conclusion de ce déplacement. D’après la missive, ces rencontres ont en tout cas permis de  constater « un déficit de confiance et de dialogue entre toutes les parties prenantes sur les préparatifs des prochaines élections législatives et présidentielle, prévues avant la fin de l’année 2018 ».

Confirmation

Ce qui n’est pas, a priori, une surprise dans la mesure où les opinions de la classe politique ne seraient peut être pas prises en compte dans l’élaboration des textes électoraux. D’autant que le pouvoir, à travers le chef de l’Etat et le Premier ministre, a envisagé de retoucher la Loi fondamentale avant la présidentielle. Quoi qu’il en soit, le communiqué de l’Union africaine rappelle que l’investiture d’un nouveau président de la République élu est quant à elle prévue le 25 janvier 2019. A Mahajanga, hier, le président national du parti présidentiel a d’ailleurs confirmé que la présidentielle se tiendra l’année prochaine.

En tout cas, selon toujours l’Union africaine, la mission du Haut représentant dans le pays visait à accompagner Madagascar sur la voie du renforcement des acquis enregistrés en matière de paix, de sécurité, de stabilité et de réconciliation nationale. « Le Haut représentant a encouragé ses interlocuteurs à mettre tout en œuvre pour dissiper les malentendus, réduire le degré de méfiance, combler le déficit de dialogue et adopter une approche inclusive en vue de rechercher l’apaisement, la sérénité et la stabilité requis dans le pays », ajoute le communiqué.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.