Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sondage Jirama : 2/3 des employés s’expriment

Sondage Jirama  : 2/3 des employés s’expriment

Afin de partir sur de bonnes bases, la Direction générale de la Jirama a effectué un sondage auprès des employés du 12 juillet au 10 août dernier. Les résultats serviront de base aux dirigeants afin de renforcer l’interaction et pour que tout un chacun puisse s’attaquer aux vrais problèmes. L’objectif est de pouvoir avancer ensemble, selon les explications.

2500 employés sur les 3700 enregistrés, soit les 2/3, se sont apprêtés au jeu du sondage en répondant à cinq questions fondamentales se rapportant à leur satisfaction au travail et à l’organisation ainsi qu’à leurs suggestions dans le cadre du redressement de l’entreprise.

62% des employés ont donc été interrogés sur leur niveau de satisfaction professionnelle générale actuelle, les trois choses (initiative  et/ou attitude) accomplies et à garder à tout prix. Les trois choses à bannir et les nouvelles perspectives à entreprendre à titre de conseils. Sur ce dernier point, la majorité des employés sont contre l’ingérence politique au sein de l’entreprise et suggèrent au directeur général de primer les solutions techniques aux solutions politiques.

En général, les réponses et les suggestions principales se sont rapportées sur l’organisation de l’entreprise, la gestion des nouveaux branchements et des groupes, la relation clientèle, la réduction des charges, la communication interne ou externe, la convention collective et le règlement intérieur ainsi que la gestion des ressources humaines. Les employés interrogés ont également fait appel à la responsabilité de la Direction générale à propos d’un éventuel projet de privatisation de la société. D’autres enquêtes sont déjà en vue.

Dans la foulée, les deux nouveaux directeurs ont été nommés. Il s’agit  du directeur principal commercial, Andrianariseheno Razafindranivo et du directeur Audit, Voahirana  Rafaliarisoa.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.