Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Us et coutumes trop de chefs tue le chef

Pourquoi chercher dans des projets compliqués la solution à nos problèmes de société, manque de civisme, délinquance, etc. ? La mode est au partenariat public-privé ; il comble avec  succès le vide laissé par le maître d’œuvres, à savoir l’Etat. Quand le privé s’appelle institutions religieuses et associations cultuelles, on avance encore plus vite. La preuve avec les prédicateurs des églises nouvelles qui se font obéir avec une surprenante efficacité. Pour faire chanter à l’unisson, jeter les bouteilles de rhum au feu et mettre tout le monde au pas, ce sont de vrais chefs. Mais c’est sans doute là le problème. I l y a déjà tellement de chefs et comme chacun sait : trop de chefs tue le chef…

Les commentaires sont fermées.