Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Insécurité à Miarinarivo : belle prise de la gendarmerie

Insécurité à Miarinarivo : belle prise de la gendarmerie

Belle prise pour les gendarmes, la semaine dernière. Ils ont mis fin à la cavale de 5 bandits de grand chemin qui sèment la terreur dans le district de Tsiroanomandidy et celui de Miarinarivo.

Un bandit abattu, quatre autres capturés. C’est le résultat des investigations menées par les gendarmes d’Analavory suite aux meurtres du maire d’Ampefy et celui d’Andolopotsy ainsi que d’un garçon de 17 ans, perpétré par ces bandits.

Le 12 novembre, les gendarmes ont été informés qu’un individu impliqué dans le meurtre du garçon à Ambohitratoandro la nuit du 5 novembre se terrait à Borikely, Tsiroanomandidy. Se rendant sur les lieux le même jour, les limiers ont capturé l’individu qui a ensuite dénoncé ses 2 comparses, capturés le 15 novembre à Bemahatazana.

Les bandits ont reconnu  leur crime et ont ajouté pour se justifier qu’ils avaient l’intention de cambrioler le jeune garçon mais en voyant l’état de la victime, tailladée à coup de hache par un de ses complices, ils se sont enfuis sans rien voler.

Ampefy

Pas plus tard que le 13 novembre, un bandit dénommé Fealoza, impliqué dans la tentative d’attaque à Ampefy le 29 octobre a été capturé par les gendarmes. En fait, les gendarmes ont été informés que le suspect dans le meurtre des maires cités plus haut, était dans un taxi brousse en partance pour Analavory afin d’assister à l’enterrement de Tsivery, un autre malfaiteur abattu par les gendarmes dans le cadre de la même affaire.

Lors de l’interception du taxi brousse qui transportait Fealoza, ce dernier est descendu du véhicule en prenant ses jambes à son cou pour fuir les limiers. Malgré la sommation verbale des gendarmes, il n’a pas obtempéré, obligeant ces derniers à ouvrir le feu.

Ando Tsiresy

Les commentaires sont fermées.