Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Menabe : la 510e compagnie militaire ajuste son tir

Menabe  : la 510e compagnie militaire ajuste son tir

Le nouveau commandant de la 510è compagnie militaire de Belo-Sur-Tsiribihina prend acte de l’insécurité grandissante dans son district  d’implantation. Sous ses ordres, les militaires vont agir donc en conséquence pour l’amélioration de la protection des biens et des personnes.

La 510e compagnie militaire s’engage à fond dans le développement du district de Belo-Sur-Tsiribihina dans le domaine de la sécurité mais aussi sur le plan environnemental. Le lieutenant Toky Andriamahery a annoncé les couleurs dès sa prise de service au commandement de la compagnie par un appel au renforcement de la collaboration avec la population locale pour la réalisation de son programme.

Participation active de la communaté locale

 Les membres des comités d’autodéfense villageoise des communes du district ont bénéficié ainsi de séances de formations paramilitaires en renforcement de capacités, sur la lutte contre les attaques des dahalo répetitives dans cette zone. « Ma compagnie est prête à donner le maximum pour restaurer la sécurité dans ce district et ses périphéries mais la collaboration de la population, particulièrement dans les renseignements, nous est nécessaire pour l’efficacité de nos interventions », a-t-il mentionné.

Coordination

Le lieutenant Toky Andriamahery a, par ailleurs, donné des instructions particulières aux membres des cellules « andrimasompokonolona » après leur formation, pour une meilleure coordination des stratégies militaires qu’il a conçues pour éradiquer les actes de banditisme de cette partie de la région Menabe.

Dans le cadre de la préservation de l’environnement, les militaires de la 510e compagnie s’attelleront désormais à sensibiliser la population sur les effets néfastes de la déforestation par la culture sur brûlis et les feux de brousse qui sont fréquents dans la localité, selon leur commandant.

Les conséquences de l’insécurité et de la sécheresse se font sentir dans le district où un risque de famine se profile. Actuellement, les zébus nécessaires aux travaux de champs sont emportés par les dahalo tandis que la dégradation de l’environnement génère un manque d’eau dans les rizières.

Manou

 

Une réponse à "Menabe : la 510e compagnie militaire ajuste son tir"

  1. Fano  23/11/2017 à 20:39

    Za mahatoky anao Moms a!

Les commentaires sont fermées.