Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Kit scolaire à Antsonjombe : des élèves rentrent bredouille

Kit scolaire à Antsonjombe  : des élèves rentrent bredouille

Annoncée en grande pompe, la distribution de kits scolaires, hier au Coliseum d’Antsonjombe, à l’occasion de la rentrée de la «peste» a déçu plus d’un, notamment bon nombre d’élèves qui ont fait le déplacement.

Une bonne partie des élèves sont repartis les mains vides après la remise de kits,  initiée par le couple présidentiel et destinée à quelque 63.526 élèves du primaire et du secondaire dans la capitale et ses périphéries. Ces élèves scolarisés dans des écoles publiques et privées dans les Circonscriptions scolaires (Cisco) d’Antananarivo Renivohitra, Avaradrano, Atsimondrano et Ambohidratrimo sont venus en masse sur les lieux pour recevoir leur part, d’autant plus que leur présence était obligatoire.

Mais finalement, ils ont été des milliers à rentrer les mains vides après avoir raté leur cours et enduré tous les caprices du climat, conjugués avec la difficulté de se rendre sur place à cause de l’encombrement de la circulation. «Après de heures d’attente sous une chaleur accablante, ils se sont rendu compte que les donateurs  ne procèdent qu’à une distribution symbolique, pour quelque centaines d’élèves.

Désarroi

Le dispatching des restes du don aux autres élèves se fera dans les écoles dans les prochains jours, alors que tous les élèves ont été obligés d’y assister». Une scène qui a déplu plus d’un et n’a pas manqué de créer le buzz sur les réseaux sociaux.

Une directrice d’école privée sise à Analamahitsy a exprimé son sentiment de désarroi, surtout pour ses élèves en classe d’examen qui figure dans la liste des bénéficiaires, mais…Apparemment,  l’équipement sera remis prochainement. Mis à part le faux espoir, les élèves, notamment ceux qui habitent loin, ont eu également du mal pour rentrer chez eux étant donné que les taxi-be ont été tous pleins à craquer. Une mésaventure qui a été aggravée par la précipitation.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.