Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Tourisme : les acteurs restent optimistes

Tourisme  : les acteurs restent optimistes

Taleb Rifai, secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), est actuellement en visite au pays. Ce haut responsable international partage le constat selon lequel le secteur tourisme à Madagascar se porte bien.

Le secteur tourisme se porte bien pour la Grande île. C’est le constat que partagent les acteurs du développement du secteur lors d’une rencontre avec Taleb Rifai, secrétaire général de l’OMT actuellement en visite dans la Grande île.

Roland Ratsiraka, ministre du Tourisme, a assuré hier à l’occasion de l’arrivée du Secrétaire général de l’OMT à Antananarivo que, «D’une manière générale, le nombre d’arrivées de touristes a baissé par rapport à l’année précédente mais le bilan reste satisfaisant». En ensemble, le taux d’annulations de réservation s’élève à 25%, notamment pour le mois de novembre dont 10% pour le tourisme business.

Quelques touchers de croisière ont été annulés pour le mois de novembre. Ce qui ne manquera pas d’impacter sur l’ensemble du secteur. Cependant,  certaine destinations comme les parcs nationaux connaissent des améliorations. Le ministre a cité comme exemple l’Isalo qui a enregistré une augmentation de 20% du taux de fréquentations du parc national par rapport à la saison précédente. Pour le ministre, «Les problème relatifs au domaine du tourisme à Madagascar ne sont pas typiques mais la relance du secteur dépend des initiatives que prendra chaque acteur».

En tous cas, le ministre a affirmé que la présence d’une telle personnalité dans le pays est très positive pour la Grande île. «C’est la preuve de sa solidarité avec Madagascar dans les actions pour développer l’image du pays», a-t-il essimé.

La situation est-elle aussi grave à Madagascar ?

Questionné sur le sujet, Taleb Rifai a déclaré que  «La situation n’est pas si grave pour Madagascar. Le fait que vous êtes à l’intérieur fait ressortir cette impression de gravité de la situation. Nous n’entendons pas vraiment parler de la peste à Madagascar au niveau international», a-t-il affirmé.

Ce responsable de l’OMT se veut rassurant en annonçant que la détérioration de l’image de Madagascar à l’extérieur est moindre malgré l’épidémie de peste qui sévit dans le pays, mais c’est une chose qui peut être améliorée. La plupart des réactions plus ou moins négatives proviennent des pays les plus proches de Madagascar et non des pays du monde entier.  «Vous devez avancer et avoir confiance dans les actions que vous entreprenez. Néanmoins, toutes les mesures nécessaires devront être prises», a-t-il déclaré.

En prenant en compte le concept des Iles Vanilles, Taleb Rifai a toutefois laissé entendre que le développement du tourisme est l’affaire de tous.

Arh.

Les commentaires sont fermées.