Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Litterature : Baritafika présente une anthologie savoureuse

Litterature  : Baritafika présente une anthologie savoureuse

Toky Baritafika Ramanankohajaina signe son tout nouveau recueil de poèmes, «Ny tononkaloko, iny lehilahy iny…».

C’est une véritable déclaration d’amour à la Grande île que Baritafika, un poète malgache qui a élu domicile à Dubaï, propose aux poésiphiles à travers cet ouvrage. Fort de ses 90 pages, ce livre est garni d’une ribambelle de poèmes tout aussi passionnants les uns que les autres.

«Nous sommes au nombre de six dans la famille à porter ce nom. Je l’ai tout particulièrement choisi comme nom de plume pour porter haut l’étendard de la langue malgache.  Depuis tout jeune, j’ai voué une passion grandissante pour la culture malgache, entre autres, l’art et la littérature», note l’auteur.

Ses écrits s’articulent autour de la famille, de l’amour de la patrie, tout en ayant un message à transmettre.  «C’est un recueil de poèmes écrits pendant un tournant décisif de ma vie, celui pendant lequel nous étions soumis à de rudes épreuves. Ce qui a d’ailleurs réveillé toute mon inspiration dans le champ de la littérature», se remémore-t-il.

Attachement à son pays

Poète des villes, poète des rues, Baritafika est un globe-trotter toujours avide de beaux mots. «Il y a également ce constat que la Grand île regorge de richesse, notamment en matière de littérature. Une conviction qui m’a permis de grossir le rang des acteurs de la chaîne et d’apporter ma pierre à l’édifice», avance l’écrivain.

Malgré le fait que l’artiste habite à l’étranger,  Madagascar est encore dans ses veines, comme il le dit. Il clame haut et fort son attachement à son pays. «C’est à travers mes poèmes que je déclare l’amour à ma patrie, à mon île et par la même occasion, pour interpeller mes compatriotes. Je suis un Malgache ordinaire, un Malgache comme tous les Malgaches et je porte fièrement mes couleurs par rapport aux personnes d’autres nationalités et au monde entier», a-t-il conclu.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.