Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Fête de la toussaint : déception des marchands de fleurs

Fête de la toussaint  : déception des marchands de fleurs

La Toussaint devait constituer une excellente opportunité commerciale pour les marchands de fleurs. Mais apparemment, ce ne fut pas le cas, hier.

Rendre hommage aux proches disparus en déposant un bouquet ou un pot de fleur sur leur tombe lors de la Toussaint, beaucoup de Malga-

ches accorde encore une intention particulière à ce geste. Pour dire que le 1er novembre est également un des temps forts du marché de fleurs. Mais cette année encore, les marchands de fleurs n’ont pas fait recette.

D’après les témoignages des marchands de fleurs du côté d’Anosy, même s’ils n’ont observé aucune hausse de prix ces dernières années, le marché reste morose et la fête de mort continue à hanter le marché des plantes.

 «A partir de 500 ariary la gerbe, le pot de fleur à 2 000 ariary, les couronnes à 4 000 ariary, les clients se font toujours désirer», déplore une fleuriste du côté d’Anosy. A noter que le lys et le statice sont parmi les fleurs les plus demandées par les inconditionnels de la commémoration de la fête des morts.

D’un côté, il faut dire que de simples particuliers profitent de la fête de la Toussaint pour vendre des fleurs. Sans parler de l’existence de nouveaux marchands dans les quartiers, comme c’est le cas à Ampatitatafika où la commune a ouvert un marché aux fleurs le long de la RN1.

Le centre ville animé

Ces derniers temps, force est de constater que pour bon nombre de Malgaches, les jours fériés ne sont pas systématiquement chômés et payés. A Anosy, à  Analakely, en passant par Behoririka jusqu’à Andravoahangy, les embouteillages ont été au rendez-vous. On dirait même une journée ordinaire car même les marchands de rue ont vaqué à leurs occupations. Presque tous les magasins officiant sur ces lieux ont ouvert leurs portes.

Par ailleurs, de nombreux fidèles sont venus commémorer la fête des saints dans les églises catholiques.

Sera R

Les commentaires sont fermées.