Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Doing Business 2018 : Madagascar gagne 5 places

Doing Business 2018  : Madagascar gagne 5 places

Madagascar gagne 5 places et se situe au 162e rang sur 190 pays dans le rapport Doing Business 2018 du groupe de la Banque mondiale, rendu public le mardi 31 octobre. Les réformes engagées dans les domaines de la création des entreprises et l’accès au crédit ont permis à la Grande île de passer du 168e rang l’an dernier au 162e cette année.

Comme à chaque mois d’octobre, la Banque mondiale a sorti son rapport Doing business 2018, mardi dernier. Les réformes effectuées dans la création d’entreprise et l’accès au crédit ont permis à Madagascar de gagner cinq places cette année par rapport à l’édition précédente.

«Pour les réformes de Madagascar, le Doing business a pris compte de deux points cette année. L’un sur la création d’entreprise avec la publication en ligne gratuite des avis de constitution de société et le paiement des frais d’inscription directement au guichet unique. Le deuxième point porte sur l’accès au crédit avec l’augmentation de la couverture de registre de crédit à plus 5% de la population active de Madagascar» a fait savoir une experte de la Banque mondiale, à l’occasion de la présentation officielle du rapport, mardi dernier, au siège de la Banque mondiale à Anosy.

Par ailleurs, des changements positifs ont été notés au niveau des règlementations des affaires. C’est pourquoi, Madagascar a enregistré une amélioration de 3,05 points concernant le score de la distance de frontière. Sur ce point, la note de Madagascar est passée de 44,62 à 47,67.

Plusieurs défis à relever

Toutefois, plusieurs défis sont encore à relever pour Madagascar. Satyam Ramnauth, représentant de la Société financière internationale (IFC) à Madagascar, a précisé dans ce sens que «l’objectif reste encore loin pour Madagascar». «Le travail est bien amorcé mais nécessite plus d’efforts pour mener efficacement des réformes importantes. La course à la compétitivité dans le monde est rude. Madagascar pourrait viser d’avoir des réformes qui touchent le foncier, l’accès à l’électricité et la justice commerciale afin d’améliorer substantiellement le positionnement de Madagascar», a-t-il affirmé.

Chaque année depuis 2003, le groupe de la Banque mondiale publie le rapport Doing Business qui mesure la règlementation des affaires et son application effective dans 190 économies. Les indicateurs présentés dans le rapport évaluent la règlementation des affaires et la protection des droits de propriétés ainsi que leurs effets sur les entreprises, notamment les Petites et moyennes entreprises (PME).

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.