Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

ZES : les députés interpellés

Un projet de loi relatif aux Zones économiques spéciales (ZES) passera devant la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale au début de la  semaine prochaine.

Dans cette optique, face à la presse hier à Ankadivato, le numéro un de Emergence Madagascar, Holijaona Raboanarijaona, a voulu alerter les élus sur l’importance du danger que ce projet peut apporter pour les Malgaches s’ils ne sont pas vigilants. « L’objectif des ZES serait de doter les secteurs d’activité d’infrastructures de standing international (…). Il serait primordial de prendre en considération tout ce qui ramènerait à une remise à niveau par étape du standing socioéconomique des employés et main-d’œuvre opérant dans les ZES », a-t-il expliqué hier en notant que ceci devrait faire l’objet de loi spécifique sur l’obligation des investisseurs, notamment en matière de formation, ou encore la définition d’un salaire minimum. Il a en effet indiqué si l’Etat n’était pas plus attentive, cela pourrait être un danger pour les Malgaches car l’initiative risque de créer un Etat dans l’Etat. Et c’est la souveraineté nationale qui en pâtirait.

J.P

 

Les commentaires sont fermées.