Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Relâchement des mesures de contrôle : l’épidémie de peste resurgit dans cinq districts sanitaires

Relâchement des mesures de contrôle : l’épidémie de peste resurgit dans cinq districts sanitaires

La peste a fait son retour en force dans cinq districts sanitaires qui figuraient il y a quelques jours parmi les localités où la fin de l’épidémie a déjà été déclarée. La situation reste critique dans des zones situées dans le Nord du pays.

 Un relâchement. Seize districts sanitaires constituent actuellement des foyers actifs de l’épidémie de peste si ceux-ci étaient au nombre de onze mercredi. « L’épidémie a ressurgi dans cinq districts sanitaires, à cause d’une imprudence. Aucun  cas de peste de peste n’a été observé dans ces endroits depuis une semaine, ce qui les a classés parmi les zones où l’épidémie a pris fin. Mais la donne a changé quelques jours plus tard suite à l’importation d’autres cas dans ces endroits ».

C’est ce qu’a fait savoir le directeur de la Veille sanitaire et de surveillance épidémiologique, le Dr. Mahery Ratsitorahana, hier, à l’occasion d’une conférence de presse organisée à Tsaralalàna. Une situation qui a conduit le ministère de tutelle  à dresser une note à l’intention des responsables des districts sanitaires et Centres de santé de base (CSB) dans les zones concernées pour qu’ils fassent preuve de vigilance afin d’éviter un tel revirement de la situation. En tout cas, la fin de l’épidémie dans 22 districts sanitaires a été déclarée hier vu qu’aucun cas n’a été enregistré sur les lieux depuis plus d’une semaine. Cela dit, tout peut basculer surtout en cas de relâchement dans l’application des mesures de prévention et de contrôle.

Les nouveaux cas régressent

Pour se référer aux statistiques,  une lueur d’espoir quant à la maîtrise de la propagation de l’épidémie commence à se dessiner. « L’effectif des personnes contaminées a connu une nette diminution depuis ces trois derniers jours durant lesquels le nombre de nouveaux malades admis à l’hôpital ont passé respectivement de 39, 28 à 12 les 24, 25 et 26 octobre derniers », a informé le directeur de la Promotion de la Santé, le Dr. Manitra Rakotoarivony.

Le bilan des décès a également connu une nette amélioration, dans la mesure où aucune mort n’a été notifiée lundi et mardi dernier. Depuis le début du mois d’août jusqu’à avant-hier, 1.500 cas de peste, bubonique et pulmonaire, ont été enregistrés à travers le pays, dont 126 décès.

Fahranarison

 

Le gouvernement du Japon, à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) a également répondu à l’appel du Gouvernement malgache, en apportant ses aides en réponse à l’épidémie de peste qui sévit dans le pays. Ainsi, la Jica a remis des matériels de secours d’urgence comportant  30.720 masques de protection respiratoire, 400 thermomètres frontaux laser et 200 couvertures, au ministère de la Santé.

 

 

Les commentaires sont fermées.