Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Gestion de la dette publique : un compte unique de Trésor à mettre en place

Gestion de la dette publique  : un compte unique de Trésor  à mettre en place

La Stratégie de la dette à moyen terme 2017-2019 a été élaborée pour l’amélioration de la gestion de la dette publique. La mise en place d’un Compte unique de Trésor fait partie de cette stratégie entreprise par l’Etat.

La mise en place d’un Compte unique de Trésor (CUT)  fait partie de la stratégie  entreprise par l’ Etat pour la gestion de la dette publique, inscrite dans la «Stratégie de la dette à moyen terme 2017-2019». Cet outil vise essentiellement à «Contrôler l’ensemble des liquidités de l’Etat, limiter les coûts de transactions dans l’exécution du budget, faciliter le rapprochement entre les données bancaires et comptables et à assurer une meilleure adéquation de la politique budgétaire avec la politique monétaire», indique-t-on auprès de la Direction du  Trésor.

Toutefois, quelques mesures ont été prises avant l’opérationnalisation de ce compte unique. Car le cadre juridique et le système de gestion de la trésorerie devraient être adaptés à ses spécificités.  Pour ce faire, le ministère des Finances et du budget a fait appel au Bureau d’assistante technique (OTA) du département du Trésor des Etats-Unis. L’assistance technique, dont le principal est de développer  des procédures  adéquates pour simplifier le processus d’exécution budgétaire, durera deux ans.

Les emprunts extérieurs constituent 74,4% de la totalité de la dette  

La dette du gouvernement central, en fin décembre 2016, a été estimée à 12 592,7 milliards d’ariary. Soit l’équivalent de 39,7% du Produit intérieur brut (PIB) du pays. Une hausse de 25,7% a été prévue par rapport à 2015 avec la reprise des différentes coopérations, notamment, celle avec le Fonds monétaire international (FMI)  dans le cadre du Programme Facilité élargie de crédit (FEC). «Ce programme joue le rôle de catalyseur pour mobiliser l’aide des Partenaires techniques et financiers», indique-t-on auprès du Trésor public. Par ailleurs, le portefeuille de la dette de l’Etat est constitué essentiellement des emprunts extérieurs représentant 74,4% de la totalité. Fin décembre 2016, elle a été estimée à 9 243, 6 milliards d’ariary et s’est composée essentiellement des dettes envers les organismes multilatéraux. En outre, la dette intérieure a représenté 26,6%  de la totalité de la dette du gouvernement central, soit 3 354,9 milliards d’ariary.

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.